Thérapies

PSYCHOTHÉRAPIE

A la suite d’un ou de plusieurs entretiens, il a été décidé d’un commun accord de débuter un travail de psychothérapie :

Thérapie brève : de courte durée (3 à 6 mois), elle est centrée sur un symptôme ou un comportement gênant.

Thérapie de type analytique : de durée indéterminée, elle a pour but une compréhension plus globale de la personnalité.

La psychothérapie analytique n‘est pas une psychanalyse !

Elles ont comme point commun de prendre en compte non seulement la part consciente, mais aussi la part dite inconsciente (ou non consciente) du psychisme humain.
Elles se différencient tant dans la pratique que dans le but recherché.

La psychothérapie analytique a pour objectif de permettre à une personne de trouver un équilibre personnel, d’être à l’aise dans sa vie et d’atteindre un état de bien être au quotidien en ayant la capacité à faire des choix de vie qui lui permettront de se réaliser au mieux

Le travail de psychothérapie consiste à découvrir et donc à prendre conscience :

  • des blocages, des freins qui empêchent la réalisation souhaitée,
  • de découvrir les raisons profondes du malaise existant, de trouver les causes profondes des souffrances actuelles,
  • d’apprendre à se connaître, avec ses points forts et ses fragilités, pour faire des choix de vie personnels, affectifs et professionnels plus éclairés.

C’est au cours des séances successives, en se laissant aller en confiance à partager dans un dialogue actif avec son thérapeute (qui intervient régulièrement et activement), que petit à petit, des vérités jusqu’alors enfouies dans l’inconscient apparaissent. Il est alors permis de comprendre ce qui bloquait ou faisait souffrir.

Les causes étant connues, des MOTS peuvent être mis sur les MAUX, libérant ainsi une énergie bloquée jusqu’alors. Cette énergie retrouvée va servir à mettre en place de nouvelles réalisations pour une vie plus satisfaisante.

FRÉQUENCE DES SÉANCES

La régularité est importante, la fréquence des séances est généralement hebdomadaire ou tous les quinze jours.

DURÉE DE LA PSYCHOTHÉRAPIE

La durée est variable et dépend du but à atteindre et des difficultés pour y parvenir.

FIN DE LA PSYCHOTHÉRAPIE

La fin du travail de psychothérapie se décide souvent à deux : lorsque le patient sent qu’il a trouvé un équilibre satisfaisant dans sa vie, il en fait part à son thérapeute avec qui il échange sur le bien fondé d’un arrêt (sachant qu’il pourra reprendre contact ultérieurement pour une ou quelques séances complémentaires si cela s’avérait nécessaire).